Domaine du Colombier

Domaine du Colombier - Forum non-officiel relatif au jeu Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur les remparts de Bourganeuf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brise
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 29/01/2009
Localisation : La Provence

MessageSujet: Sur les remparts de Bourganeuf   Dim 25 Oct - 20:23

Brise a écrit:
Brise soupirait. Rester si peu informée jour après jour pour des raisons de sécurité demeurait vraiment frustrant. Suivant les ordres, la jeune femme s'était présentée comme simple voyageuse, évitant autant que possible les questions gênantes.
En ville, on l'avait accueillie chaleureusement mais certains regards révélaient une méfiance évidente qu'elle avait feint de ne pas voir.
Chaque jour, à Bourganeuf, le manque d'informations et les ordres tardifs avait rendu la situation difficile et dégoûtaient certains de ses compagnons de s'être engagé pour aider leurs alliés.

Lorsque l'armée ennemie, menée par Tadek, arriva aux portes de Bourganeuf, Brise et ses compagnons se rendirent sur les remparts le soir venu pour défendre aux côtés des habitants. Ceux-ci furent nombreux à prendre leur courage à deux mains pour repousser l'ennemi, tous prêt à montrer que les gens d'ici ne cèderaient rien à une bande de pillards et que chacun d'eux vendrait chèrement sa peau.
Pendant la nuit, la bergeracoise vit l'armée de Tadek se replier pour reprendre sa route.
Du haut des remparts, elle se mit alors à crier :


Alors, Tadek, les paysans du coin t'ont flanqués la frousse !?

Brise se tourne en souriant, jette un regard à la maire et à Blaise puis se tourne vers ses compagnons.

Hip hip hip hourra pour Bourganeuf !

Comme sans doute beaucoup de monde présent sur les remparts, Brise était un peu déçue de ne pas avoir pu faire mordre la poussière à l'armée de Tadek mais elle était heureuse au final que personne en ville ne soit blessé.
Elle se penche vers Fobia, un de ses compagnons, et dit pour le taquiner :


Tu es trop fort, Fobia. Moins de deux minutes pour vider une taverne. A présent, c'est une armée entière que tu fais fuir à vue tant tu es intimidant !

S'attendant à un grognement, elle fait un petit bond en sécurité pour être hors de portée de ses coups, tout en souriant.
Puis, les yeux brillants de joie, elle observe alors les habitants venus défendre cette nuit. Grâce à leur courage, ils avaient non seulement sauver la mairie, leur marché mais également la vie de ces fameux citoyens gardiens qui auraient défendu jusqu'à la mort... et tout cela sans même avoir eu à livrer combat.
Fobia02 a écrit:
Déjà quelques jours qu'ils étaient la, à faire la ronde quand on leurs dit, à recevoir des ordres qui venait bien trop tard à son gout, à un moment ou il ni as plus rien à faire en ville, ni travail ni rien du tout.

Déjà que cette ville est morte et ennuyeuse .... alors si en plus on nous dit de vaquer en pleine nuit ..... pensât il en soupirant légèrement.

Enfin bref, il ne pouvait aller contre sa nature, tendre la main à celui qui ne la demande pas forcement, c'était cela qu'il aimait faire, sans rien demander en retour, même si des fois il devrait le faire.

Une nuit, l'armée se trouva aux portes de la ville, beaucoup de villageois prirent les armes ou fourches pour ceux qui n'en avait pas.
Cela lui rappela le temps de Bergerac attaquer et tout le dévouement de ses habitant qui avait fait la même chose, la peur aux ventre pour certains, mais la fierté en avant.
Un demi sourire se figea sur son visage quand Tadek et son armée de bras-cassé reprirent la route en pleine nuit.
Sans doute avaient-ils cru que tout serait facile, qu'il suffisait de se pointer avec quelques gros bras et tout rafler, ça ils le croyaient tous jusqu'au moment d'attaquer.


Alors, Tadek, les paysans du coin t'ont flanqués la frousse !?

Tu es trop fort, Fobia. Moins de deux minutes pour vider une taverne. A présent, c'est une armée entière que tu fais fuir à vue tant tu es intimidant
!

Un léger grognement, la main poser sur son épée, il ne releva pas.
Il se contenta d'ajouter :

sans doute ......mais peut être que ton air angélique les as amadouer .... qui sait ...
Ou peut être même que tu les as fait fuir ..... en te voyant, ils sont peut être tomber malade ..... qui sait !!!


Tout ceci dit avec un sourire au coin des lèvre, non pas que Brise était moche, elle est même une femme très belle, il aimait bien la taquiner, une sorte de jeu entre eux, ils avaient du mal à se parler ces deux la, alors autant se taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
http://defenseurs.forumactif.org
 
Sur les remparts de Bourganeuf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire des remparts, des tours, des terrasses.
» Les Remparts
» Circuit des remparts
» La Compagnie des Remparts
» Les remparts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du Colombier :: Bibliothèque du domaine du Colombier :: Bibliothèque :: Divers :: Récits-
Sauter vers: