Domaine du Colombier

Domaine du Colombier - Forum non-officiel relatif au jeu Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Meurtre au château !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:19

Lieu : Au château du comte Ben du Guesclin.
Contexte : Il s'agit d'une "soirée enquête" où les participants incarnent un rôle dans le cadre de ce jeu organisé par Glakdatagul.

Nesto_le_majordome a écrit :

[hrp]Ce RP est réservé exclusivement aux joueurs inscrits sur le topic "on a assassiné le comte" ainsi qu'à Mug, Nestor, Sir_Conan_Doyle, Lex_Paire (tous 3 pnj)[/hrp]



Le soleil était encore haut dans le ciel. Il irradiait de ses rayons la vie dans tout le comté depuis que le printemps est revenu dans le comté. Les arbres reprenaient leur feuillage, les fleurs pullulaient, tout autour la nature verdoyante retrouve ses marques après un hiver rude et glacial qui semblait ne jamais vouloir s'arrêter. On pouvait enfin venir se délecter du parfum exquis et doux dégagé par les milles plantes revigorées du grand parc du domaine du château de Périgueux.

Cependant, il y avait au moins une personne qui ne se satisfaisait pas du spectacle miraculeux de la nature, une personne qui avait bien d'autres problèmes en tête que de se préoccuper des gazouillis des oiseaux. Nestor attend, le front plissé et l'air soucieux, sur le parvis du grand château de Périgueux, prêt à accueillir les invités.

Le majordome avait toujours respecté un code de valeurs et de principes propres à tous les majordomes dignes de ce nom. Servir son maître dans l'abnégation la plus totale, obéir à ses moindres caprices, ne pas afficher la moindre expression, que ce soit de joie ou de colère, dans l'exercice de ses fonctions, faire montre de la plus grande élégance et du plus grand sérieux à n'importe quelle heure de la journée... Autant dire que ça ne rigolait pas... Mais Nestor aimait son travail. Sa rigueur, son sérieux, son style et sa prestance étaient source de fierté pour lui, surtout au service de la personne la plus importante du comté : sa grandeur Ben du Guesclin. Le prestige et la responsabilité liés à son travail le rendait vaniteux, mais heureux... enfin moins depuis quelques temps.

En effet il y avait quelque chose de changé chez le comte. Son humeur était plus maussade, sa joie plus rare, ses pensées plus sombres. Rien à voir avec le jeune impétueux des débuts, vaillant et bravant tous les risques, faisant mille choses à la fois, ne s'arrêtant jamais. Maintenant ses crises de nerf étaient de plus en plus fréquentes, il s'emportait à la moindre critique et ne souffrait d'aucune contradiction. Il restait cependant courtois avec Nestor, qui l'aimait, et n'avait en aucun abandonné son rôle dans les affaires du comté.

Toutefois, il ne sortait pratiquement jamais de sa chambre, où il avait fait installer son bureau. Il se faisait apporter les affaires du jour puis transmettait ses ordres par écrit à ses adjoints et ses conseillers, sans jamais quitter les lieux ou même se présenter au conseil. Sa porte était continuellement fermée à clé. Chaque jour, Nestor devait apporter ses repas à l'étage, frapper à la porte en prenant soin de préciser que c'est bien son majordome. Si le comte avait confiance, il ouvrait la porte, prenait le plateau et refermait aussitôt. Et c'était la même routine depuis des mois.

La seule personne qui avait véritablement le droit de pénétrer dans les appartements du comte était Sire Kiefen. Son principal conseiller désormais. Sire Kiefen avait un immense privilège, mais au moins avait-il la politesse de ne pas s'en vanter... ou la prudence...

Avec le comte, le majordome était la seule personne dans le château. Le personnel domestique étant parti soit parce que le comte ne pouvait plus les supporter, soit parce qu'ils devaient aller au marché... Même si la maréchaussée était postée non loin d'ici pour assurer la sécurité du comte, Nestor devait s'occuper lui-même de l'accueil.

Le comte avait décidé d'organiser une grande réception où tous les notables ou grands du comté seraient conviés afin, dit-il, de "tisser les liens qui unifieront le comté". Nestor n'était peut être qu'un domestique mais il n'était pas pour autant naïf en politique. Le but de cette réception était surtout de se rapprocher de ses adversaires pour mieux les surveiller, ainsi que de démentir les rumeurs sur son éventuel refus ou incapacité à assumer ses fonctions. Sans oublier la présence de personnalités... populaires, ou plutôt issues du bas peuple, histoire de paraître à l'écoute des petites gens. Nestor se souvenaient des paroles du compte :


Citation :
Nestor, je veux que vous accueillez nos invités avec la plus grande courtoisie, qu'ils soient tous bien installés dans leurs appartements. Lorsqu'ils auront terminé de défaire leurs affaires, assurez-vous qu'ils se retrouvent tous à la salle de réception pour le dîner.

Voici la liste, mémorisez-la :

Meline Deschain: Vassale du Comte du Périgord Angoumois en tant que Vicomtesse de Saint Julien de Lampon et baronne de Villebois. Dame de Bunzac par mariage.
Héraut d'armes du Roy pour le Périgord Angoumois.
Sire Flex: dit Enguerrand Louis Perceval d'Auxonne et de Dublith Noble, Major Général de la Garde Territoriale.
Dame Opale : Dame de Sainte Alvère.
Dame Lubna : Enseigne à l'université, ancienne juge du PA, riche femme d'affaire.
Dame Philisia de Sevilla : Major de Bergerac
Bavmorda : Garde de Bergerac, assistante de dame Philisia. Travaille à la coopérative.
Messire Lotx : maire de Castillon, escuyer de Sire Flex.
Dame Althea : Conseillère à l'artisanat et au commerce - Présidente de la coopérative de Bergerac
Messire Ricco : Meunier, conseiller, travailleur modèle à la coopérative.
Messire Shraphin : Invité d'honneur.

Qu'ils soient bien accueillis et qu'ils ne se perdent pas dans les couloirs ou dans le parc... le château est vaste...

Une dernière chose : Je ne reçois personne avant le dîner, c'est bien compris ?

Nestor était prêt. Comme à son habitude, il respecterait les consignes à la lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:20

Flex a écrit:
[Je rappelle que je suis là pour m'amuser à jouer un role play, avec un personnage, ainsi que des circonstances différentes de la normale. Tout ce qui sera dit, fait ou insinué sera justifiable : nous sommes là pour jouer ! Tout ce qui sera dit en didascalie ou ne seront connu que par les joueurs, et non pas les personnages (qui devront les apprendre par le dialogue) : merci de ne pas faire d'amalgame !]

[Dans le château du Fleix]

Dans une salle de son château en Fleix, le jeune homme à la sévère mine désagréable, tenait ce discours à son escuyer Lotx. Je te jure que si j'en aurais les moyens, je tuerais toutes ces femmes inutiles, avides de pouvoir et de richesses ! Pfoua, au Diable, à Sathan, à Belzebuth ces êtres corrompus ! Le Comte, son plus grand ami Benduguesclin venait d'annoncer une fête au château du Comté, en Périguers. Ce serait l'occasion de pouvoir renouer des liens..
Oui, car fût un temps où Flex était le favori du Comte. Tout lui souriait, ses responsabilités étaient tenues à la perfection. Sauf qu'un jour apparût ce maudit Kiefen. Juste à en repenser le jeune Auxonne en attrapait la nausée. Ce si minuscule Castillonais commençait à jouer sur le territoire de Flexn jusqu'à devenir le conseiller principal de Benduguesclin.. De sa science infuse, le jeune homme comprit du Kiefen qu'il soudoyait le Comte à ses intérêts, dans l'unique sens de sa réussite, par l'utilisation de tous les moyens possibles sur Terre. Celui qu'il utilisa fut celui d'écarter de la politique, voire de tout, Flex, coupant ainsi tous les liens noués entre lui et le Comte.. Ce dernier serait désormais sous le contrôle du Castillonais. Misère ! De plus, Benduguesclin ne prêtait même plus attention aux conseils de Flex. La situation devenait de pire en pire chaque jour..

Il fronce les sourcils et, regarde avec surprise son escuyer,
je t'ai vu discuter la dernière fois avec Méline ! Serais-tu entrain de monter un complot envers ton suzerain ? Moy, qui t'es tendu la main ? Jen 'espère pas Lotx ! Je te ferais écarteler sur le champ ! Ces temps-ci la paranoïa le gagnait.. Prenant plus d'ampleur au fil du temps, Flex voyait des complots se monter contre lui à chaque recoins de rue. Fais bien attention aux femmes, et ne leur laisse rien. C'est elles qui nous dévorent de l'intérieur, pasmenbleu ! Flex était prêt maintenant à aller au château,faire la fête. Commence à aller au château de Périgueux. Je dois aller faire un tour au village avant. Et n'ai pas l'irrespect de me demander où et quoi, tu te prendrais une crécrégne !
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:21

Lotx a écrit:
[Dans le château-eau-eau-eau (tu es le plus beau des châteaux)]

Et voilà... Encore une... Lotx baissait les yeux devant le regard sévère de son maître et essuyait ses réprimandes sans broncher. Eh quoi? De toute manière il n'en avait pas le droit! Et pourtant, le Grand Machin savait qu'il en mourrait d'envie!
Oui il avait parlé à Méline... Était-ce là condamnable pour autant? Assurément pas assez pour que Flex lui tienne un tel discours... Injuste... C'était le mot! Après tout ce temps, l'escuyer n'avait-il pas mérité une once de confiance? Il y avait de quoi rendre amer... oui, amer...
Pourtant le garçon ne dirait rien, ne bougerait pas un muscle. Son visage portait encore les marques de ses affronts et il ne recommencerait pas, ah ça non. Mais il lui prouverait... un jour il lui prouverait...
Il bredouilla un vague "bien mon seigneur" avant de s'incliner et de tourner les talons pour se mettre en route.
Nul cheval, nulle voiture ne lui étaient préparés, il ferait la route à pied. Qu'importe, de cette manière, il aurait tout loisir de réfléchir.
Le garçon essuya d'un revers de la main les larmes de dépit et d'humiliation qui perlaient sur ses yeux et se mit en route pour le château de Périgueux.
Certes... son seigneur avait de bonnes raisons d'être nerveux, suspicieux... Mais il n'y était pour rien lui! Tout cela n'étaient que luttes de pouvoir et d'influences... comme toujours...
La réaction de Flex ne l'étonnait pas... enfin, elle l'étonnait moins que le comportement du comte ces derniers temps... et il avait changé le comte, oui, il avait bien changé.
Le garçon ne se faisait pas d'illusions, le seigneur Benduguesclin ne l'avait pas invité de bon cœur, seulement, la présence des escuyers était "nécessaire" dans ce qu'il appelait les "réunions de nobles à caractère non confidentiel". Une marque de pouvoir, oui, cela faisait toujours bien d'avoir un jeune garçon dévoué en plus de l'épée qui pendait sur le flanc.
Mais Lotx s'en fichait... Au moins, il pourrait venir, au moins, il pourrait parler au comte... le raisonner... essayer du moins... Il le fallait, il le fallait!
Dès qu'il arriverait, il demanderait audience, profitant de son arrivée en avance pour discuter de choses importantes à l'abri des oreilles indiscrètes. Et il saurait, il fallait qu'il sache!
Et c'est un cœur mêlé d'espoir et de tristesse qui se présenta bientôt au château de Périgueux.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:21

Shraphin a écrit:
[Taverne du Domaine du Loup Noir, Bergerac]

ET bé... C'était point un bon jour... A peine trois clients en taverne, et un autre, encore plus stupide, qui c'était amusé à monter sur les poutres, invitant Shraphin à faire de même.

Mé non, mais je vais pas monter la dessus, Bon Aristote !

Mais contre une pinte ou deux ou 26, que ne refuse-t-on pas !
Et le voilà qui empile tabouret, chaise et tous le fatras possible est imaginable pour grimper au poutres... Il grimpe, avec sa dextérité légendaire, tombe, toujours avec sa légendaires dextérité, et se casse 2 ou 3 cotes, (on est pas à une près), toujours avec son admirable dextérité ! Mais il arrive cependant à se rattraper, et s'assoie confor... Hum, il s'assoie tant bien qu'il peut, en grimaçant de douleur... V'là dis point qu'un abr... idiot ouvre la porte avec fracas, en criant :


Oyez, Oyez, je recherche le sieur Shraphin qui est invité au chateau de Périgueux, sa grand...

ET flûte... Le résultat de claquer une porte quand une personne est sur la poutre au dessus se réduit en un mot, un seul mot : BOUM...

Et c'est ainsi, que, toujours avec sa magnifique dextérité, Shraphin se retrouva tête par terre, et ayant une magnifique vu sur les chausses du messager...

Il renifla un petit peu, et crache un beau gaviot, bien faisandé ! POuah, ça puait le nobliot. Il se releva tant bien que mal, pour se retrouver nez à nez avec "Geulard-Ambulant".

Il essaya de prendre un regard digne, et dis d'une voix qui lui paraissait à lui même fluette...


Que v'nez vous faire ici ?

Oyé, oyé, je rechere le sieur Shraphin qui est invité au chateau de Périgueux, sa grand....

Non, celle là, tu me l'as déjà servit...

A, ces nobles, ces pages, ces ... Il leur tordrait tous leurs sales petits cous... Hum, bon, peut-être pas le comte quand même... Quoi que...
Il n'y avait que très peu de gens dans la politique qu'il tenait en grande estime...


Bon, abrège, alors, qui vient à cette petite "fête" ?

Au nom de Méline, Shraphin se permit un rictus dédaigneux mais alors vraiment magnifque.
Au nom de Lotx, il en vint même à un cracher par terre... Ba, ça lavera le sol ! Au nom de Lubna, un sourire se déssina en coin...
Puis vint le tour de Philisia. Ce coup là, il afficha un magnifique sourire... Puis grimaça horiblement... Comme si il avait des idées contradictoire...


Bon, vas rapporter à "SA GRANDEUR le comte que je n'ai pas le moins du monde envie d'aller à sa petite fête, et que, bien que 1 ou 2 personnes me plaisent dans les noms que tu as énoncés, j'aimerais bien que tu ailles retrouver les dalles de la rue !

Sir, attendez, encore un nom : Flex de Dublith et D'auxonne et...

Il fut interrompu par un geste de la main de Shraphin, et sur le visage de ce dernier, venait de se figer un visage cadavérique. Avant même que le messager ai pu dire "Oyez, Oyez, je recherche le sieur Shraphin qui est invité au château de Périgueux, sa grand...", qui descendait, avec ses plus beaux habits, ce qui correspondait à une paire de vieille bote, une tunique de lin sale, des braies à peut près correct, son épée, et son boulier. Il se tourna ver le messager, cracha un des ses fameux glaviaux, et bouta d'un coup de pied bien placer le messager !

Alors, feignasse, tu te dépêches, j'ai une fête moi !

Et c'est ainsi qu'il arriva au château...
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:22

Althea a écrit:
[Sur la route, encore...]

Ils avaient quitté Bergerac dès potron-minet. A pied car les transports coutent cher, mais un jour elle aurait un attelage et un carrosse flanqué à ses armoiries, ça oui !
Althea avançait d'un pas vif, Ricco sur ses talons piaillant et sérénadant à qui mieux-mieux.
Elle devrait le supporter quelques jours et luttait déjà pour ne rien laisser paraitre de l'irritation que lui procurait sa présence, comme une poussée d'urticaire, exactement.
Brave Ricco, benêt si dévoué...Il avait fait des bonds de joie en apprennant l'invitation du comte et fier comme un coq s'en allait représenter la Coopérative à la Cour.
Qu'elle soit invitée, Elle, LA Présidente de la Coopérative de Bergerac était tout à fait naturel; mais lui, le petit meunier de rien du tout... !

Flatter la plèbe pour obtenir ses faveurs, Althea connaissait et pratiquait, elle comprennait tout à fait les motifs démagogiques qui avaient poussé le comte à inviter un des sbires de la Coopérative. Il savait y faire le bougre, pas pour rien qu'il était arrivé sur le trône, fallait au moins lui reconnaitre ça ! N'empêche, partager une gloire qu'elle avait batie seule...oui bon, je fais trimer les autres...l'idée de partager cette gloire donc, lui était tout bonnement insupportable.
Mais il y avait plus grave encore et Althea ne devait pas se laisser aveugler par des considérations d'égo : le comte s'était mis en tête d'étendre le système de SA coopérative au Comté, et si cela devait arriver ce serait la catastrophe pour ses affaires ! Finis le monopole, le contrôle et les bénéfices...

Ma belle dame souveraine
Faites cesser ma grief dolour
Que j'endure pour vostre amour
Nuit et jour, dont j'ay très grande peine...


Mmm ? Froncement de sourcils. Allons bon, voilà que le Ricco entonnait une énième complainte.
Arrachée à ses pensées Althea afficha avec lassitude un sourire emprunté, le boulet lui contait fleurette et ça durait depuis des mois.

La journée avança, les lieues aussi, à la tombée de la nuit apparurent enfin au lointain les hautes tours du château de Périgueux...
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:22

Opale a écrit:
[Sarlat, maison des Lostanges]

Opale était de bonne humeur et fredonnait un petit air joyeux tandis qu'elle s'occupait à brosser les cheveux de sa fille chérie.

- Dis Maman, pourquoi je peux pas venir avec toi ?
- Je te l'ai déjà dit mon ange. Ce soir, le Comte organise une soirée spéciale .
Il n'y aura pas d'enfants à cette réunion. Tu t'y ennuierai beaucoup.


Opale prit bien soin de ne pas dire le mot " fête" devant Ellya.
- Ne t'inquiète pas. Ton papa et Mélanie s'occuperont bien de toi. Et je compte sur toi pour veiller sur ton petit frère. Tu sais comme il adore jouer avec toi et courir derrière Mistigri.
La pauvre bête ne sait plus où se cacher.


Opale rit de bon coeur puis tendit la brosse à sa fille.
Tu veux bien m'aider à me préparer ma chérie ?

La fillette sourit largement et s'appliqua à brosser les cheveux de sa mère.
- Je pourrai t'aider à nouer ta robe Maman ?
- Oui, ma puce, si tu veux....si tu veux...

Déjà, la Dame de Sainte Alvère avait l'esprit qui vagabondait. Elle imaginait le déroulement de la fête. Elle n'avait pas si souvent l'occasion de sortir voir le beau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:23

Meline_deschain a écrit:
[Domaine de Bunzac]

Méline s'apprêtait pour la réception organisée par le Comte en traînant des pieds, elle fatiguait de toutes ces obligations et mondanités qui l'éloignait trop souvent de ses enfants... Et puis Roland absent, sa joie de vivre s'émoussait jour après jour, seul ses charges la tenait et son envie que le Comté conserve son intégrité... Elle soupira, chassant son inquiétude à ce sujet, les derniers événements dont elle avait eu vent ne la rassurait pas, mais qu'importe elle s'en préoccuperait plus tard, il était temps de s'occuper de ses enfants avant de prendre la route de Périgueux.

Alain la regardait fixement du haut de ses 6 ans, dieu qu'il ressemblait à son père.


Tu dois y aller maman... Le devoir avant tout comme le dit toujours papa... Je reste avec Susannah et Constance, ne t'inquitète pas.

Méline se retint de sourire pour ne pas vexer son fils qui cherchait sans cesse à être à la hauteur de l'education que lui avait donné son père, elle embrassa Susannah et la confia au bon soin de Constance, puis prenant son fils par la main, elle se dirigea vers la voiture où l'attendait Octave prêt à la conduire au Chateau.
Avant de monter en voiture, elle se baissa pour embrasser son fils si sérieux.


Je rentre vite mon chéri, je te confie la maison et ta soeur... Tu sais mon fils... Papa sera bientôt de retour et je sais qu'il sera fier de toi...

Elle crut déceler un sourire passant sur le visage d4alain mais celui-ci continuait à la fixer avec ce regard trop sérieux qu'elle connaissait si bien, elle monta en voiture le coeur lourd, et tandis que l'attelage prenait la route, elle fixa longtemps ce lieu béni qu'elle quittait pour la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:23

Flex a écrit:
[ Une journée moins le quart avant sa mort, il était toujours en vie.
La veille du meurtre. A Bergerac]


Petite nuit où la sombre noirceur gagnait les recoins des rues. Les toits reflétaient partiellement la lumière de la tierce Lune renvoyant au sol et sur les murs cette fine lueur qui permettait au jeune Auxonne de voir où il se déplaçait. D'ailleurs, lui était complètement recourt d'une longue robe et capuchon - tout cousu en un- du même noir que l'actuelle nuit. La capuche était portée jusqu'à son nez, ne laissant apparaître seulement sa bouche. Son épée était d'apparat, mais ça, il ne devait pas le savoir. Pour l'occasion, ses bottes étaient neuves : l'épaisse semelle lui attribuait une plus grande discrétion dans ses mouvements, en la nuit de Bergerac.

Le rendez-vous devait être clair : s'il ne venait pas se présenter, la guilde des assassins viendraient s'introduire dans sa maison et lui donner un repos, mais éternel. Il fallait faire vite à présent, les informations allaient être distribuées rapidement. Le danger pour Flex devenait gigantesque : si ils apprenaient qu'il était là, que diraient-ils ? Aucun souci de ce côté, le jeune homme est expert en la matière, son charisme saurait faire jouer de sa voix pour cette situation. Le visage baissé, un souffle rythmé presque inaudible, Flex, déguisé et anonyme de toute cette nuit, patientait de son arrivée..
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Dim 12 Avr - 14:24

Lubna a écrit:
[La distillerie . Le bureau de Lubna]

Lubna après une longue recherche personnelle avait mis au point un Alcool de Poire…

Sa fortune avait été ainsi faite… et tous s’arrachaient les bouteilles d’alcool de Poire de Lubna ! Le Comte lui même prisait ce breuvage et lui passait commande chaque jour…

Aussi elle ne fut pas surprise quand elle reçue une invitation au Château…

Lubna le nez dans son livre de Compte regardait les bénéfices croissant de son affaire; elle le referma rangea ses papiers puis se leva et sortit tout en vérifiant que la porte soit bien fermé !

Il était temps maintenant de ce préparer pour la soirée….
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Lun 13 Avr - 20:57

Philisia a écrit:
[CASERNE DE BERGERAC]

Philisia était affairée à son bureau de la caserne quand elle reçu l'invitation du comte. D'abord, elle cru que le pigeon c'était gourré et avait manqué sa cible. Elle comprit mieux la missive qu'elle avait précédemment reçue. Une missive un peu étrange.
Elle sentit naître une certaine nervosité. Tout cela était donc vrai. Il lui fallait réagir.....s'acquiter de sa responsabilité.

S'était la première fois qu'elle était invitée personnelement par le comte.......un charmant homme ce comte. Et beau garçon en plus!! Il avait certainement entendu parlé de ce projet de faire sa sulpture en pâte de sel sur la place de Bergerac.hummmmm allait-elle lui dire que tout cela n'était que pure délire de soirée de taverne. Elle aurait tout de même préférée que cela fut dans une autre contexte.

Elle pouvait venir accompagnée d'un collaborateur de son choix. Mais qui allait-elle amener. Mug.....nan trop occupé avec la mairie en ce moment, il aurait d'autres occasions. Le M-A Glak.....impossible, c'est lui qui devra s'occuper de la garnison en son absence. Ah oui!! Bavmorda. Cette garde qui est toujours au endroit au bon moment. Elle s'était révélée d'une grande efficacité lors de la dernière mobilisation. Toujours volontaire pour mettre la main à la pâte, en plus, elle participait au programme de parrainage, qu'elle Philisia gérait en tant que Tribun. Sa présence sera donc très précieuse.

Saissisant le pigeon à peine remis de sa course, elle envoya une missive au Garde Barmorda pour la prévenir....... Dans cette missive, elle précisait qu'elle passerait sous peu la prendre *Chez Cupidon*. Tenu de voyage requise....ne pas omettre d"apporter une tenue de soirée.

Philisia ne put s'empêcher d'afficher un grand sourire en imaginant la tête que Bavmorda fera en ouvrant la missive.

Et maintanant, elle devait tout organiser pour le départ. Elle devait convoquer la M-A pour lui donner ses consignes. Passer prendre chez elle prendre ce qu'il lui fallait pour l'occasion. Surtout ne pas oublier l'essentiel qu'elle s'était procuré avec beaucoup de difficulté.

Pour faire la route plus rapidement, elle prendrait deux beaux destriers de la caserne......
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Lun 13 Avr - 20:58

Lubna a écrit:
[Sarlat - La maison de Lubna]

Lubna regardait qu’elle tenue elle allait porter pour cette fête, toutefois après être passait au Marché, et discutait avec différent gens, son humeur avait changé…! Elle avait eu vent que le comte qui etait son ami, souhaitait généraliser le système de coopérative. Elle maudissait ce projet, s’il venait a terme toute son affaire s’écroulerait.

Non ce projet ne devait en aucun cas voir le jour…se serait la perte de temps d’années de travail ! La perte de son train de vie…SA PERTE

Tout à coup une idée fit scintiller ses yeux ; elle se rendit dans la cuisine, ça et là des bouteilles et diverses fioles y étaient entreposés, Elle regarda autour d’elle… S’était certainement la dernière solution…. Mais la seul ! Elle en était capable
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Lun 13 Avr - 20:58

Bavmorda62 a écrit:
[Chez Cupidon, Bergerac]

Bavmorda62 se reposait dehors au soleil, assise sur un banc que Glak avait fabriqué. Elle profitait des premiers rayons de soleil pour souffler après ces quelques jours sur les remparts de Bergerac. Un pigeon vint la faire sursauter quand il se posa sur le dossier de l'assise. Elle tourna la tête vers lui...

Arfff....encore un ordre de mobilisation pensa t elle. Je ne serai donc pas une journée tranquille...

Elle déroula le message, prête à devoir reprendre les armes... La lettre provenait du major. Sans doute encore des ordres comme elle savait si bien les donner...

Dans un premier temps elle allait reposer la missive mais un mot vint lui attirer l'attention.
"Invitation"
Elle lut alors vite et fut surprise de cet honneur... puis dans un second temps prise de panique courrut vers la maison pour l'annoncer à Glak, il fallait qu'elle prépare vite ses affaires

Le comte...elle ne l'avait croisé qu'une fois en taverne.

Vite Glak aide moi, prépare la robe que j'ai acheté pour le mariage de ton ami de Castillon. Je vais devoir la porter...ouh ouh laaa je ne serai jamais prête...je n'ai jamais été mélée à ces gens de ce monde....Je ne serai pas à la hauteur

Bavmorda reprit ses esprits. Glak ne semblait pas trop comprendre ce qui se passait. Elle lui tendit la lettre tandis qu'elle allait prendre un minimum d'affaires qu'elle glissa dans une grande besace. Elle prépara également son épée...elle en aurait peut être besoin en chemin pour se défendre...
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Lun 13 Avr - 20:59

Opale a écrit:
[Sarlat, maison des Lostanges]

Bonsoir Mélanie, je te confie la maisonnée.
Tu sais bien ce que tu dois faire ?


Oui, Madame. Messire Julian et Mademoiselle Ellya mangent leurs repas. Gisèle et moi , on va bien s'occuper d'eux. Ils ne se coucheront pas tard, répondit la brave domestique au visage rougeaud.

Bien, bien. Je vous fais confiance. Messire Quantum est occupé, il est dans son atelier. Ne le dérangez pas, mais préparez lui tout de même une assiette. Quand il travaille sur un nouveau modèle de houppelande, il est tellement occupé qu' il en oublierait de manger.

Opale sourit, sachant qu'elle pouvait partir l'esprit tranquille. Elle connaissait bien ses gens et les savait dévoués à sa famille. Elle embrassa ses enfants puis sortit dehors où l'attendait le carrosse mené par Grimaud.
Bonsoir Grimaud. Chez Dame Lubna, nous voyageons ensemble.

Opale avait croisé Lubna dans l'après midi. Son amie semblait bien mécontente de la nouvelle idée du Comte et avait prévu d'en parler avec lui lors de la réception.
Au moins, elle avait pu lui proposer de faire route ensemble. Qui sait, peut-être qu'en chemin la Dame de Sainte Alvère pourrait calmer la belle Lubna.

Quand le carrosse s'arrêta, Lubna était encore affairée dans sa cuisine.
Grimaud descendit la chercher et quelques minutes plus tard, Lubna et Opale dévisaient tandis que les chevaux galopaient à bon train.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Lun 13 Avr - 20:59

Lubna a écrit:
[Sarlat , le depart...]

Lubna trépignait dans sa cuisine… Elle entendit le carrosse de Opale son amie…Elle allaient faire route ensemble !
Vite je ne dois rien oublier !
La robe de réception dans sa malle, une tenue de voyage simple lubna pris soin se ne pas oublier sa sacoche….
Opale j’arrive cria t elle à son amie… sans oublier au paravent de vérifier le contenu de son sac…
Enfin, Assise à coté d Opale Lubna caché son regard…. Puis d un air Joyeux....C'est vraiment superbe cette fête! cela fait un temps fou que je n ai été à une réception... Dis moi Opale ton mari n'est pas venu?
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:15

Meline_deschain a écrit:
[Sur la route... entre Bunzac et Périgueux]

Méline rongeait son frein dans le carosse, elle détestait l'idée de cette invitation, les temps étaients des plus sombres pour le Périgord Angoumois, et les velléités de grandeur du Comte l'inquiétait au plus au point...
A côté de ça, son neveu Kiefen était bien trop proche de ce dernier, elle sentait que certain en prenait ombrage, elle avait déjà perdu son fou de neveu Takeo, elle ne souhaitait pas que son cousin finisse embroché par une jalousie malsaine dans une course au pouvoir... Son comté et son neveu en danger... elle soupira puis interpela Octave qui fit ralentir l'allure de l'attelage :


Octave, les missives que j'ai rédigées ce matin ont-elles bien été remise à leur destinataires?

Oui vicomtesse, j'en ai eu confirmation avant notre départ de Bunzac, les dames ont bien reçu chacune leur lettre comme vous l'aviez ordonné.

Bien merci Octave, dites moi, serons-nous bientôt arrivé à Périgueux ?

Dans une heure ou deux nous y serons, reposez-vous en attendant dame, je vous avertirai quand nous approcherons du chateau.
Méline sourit de l'attention sans faille de son serviteur, offrande inestimable, que lui avait fait le vicomte de Thiviers pour son mariage, que les services de cet homme.
Elle regarda le paysage, pensant à cette soirée et ce qui pourrait bien en découler, la plupart des protagonistes invités était animés par la colère en ce moment, tous pour des raisons diverses et variées...
Soupirant elle ferma les yeux un instant et s'assoupit.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:15

Philisia a écrit:
[Chez Cupidon]

Après avoir donné ses directives à son Major-Adjoint et avoir tout règlé à la caserne pour que la ville soit en sécurité en son absence, Philisia était passée chez elle.

Elle avait fait ses bagages de façon à ne rien oublier de ce qu'elle aurait besoin... Elle prit soin de prendre sa tenue de soirée et tout ce dont elle aurait besoin pour transformer le major qu'elle était en dame du monde.
Surtout, Philisia pris soin de bien protéger, pour résister au déplacement, ce dont il lui avait demandé. Elle devait être certaine de pouvoir les utiliser au moment opportun. L'échec n'était pas permis.
Elle tresaillit à cette pensée.

Philisia chevauchait maintenant en direction de chez Bavmorda. Elle tenait dans sa main gauche la bride du cheval que la jeune garde allait monter. Bien en selle sur sa monture et elle vérifiait mentalement si elle avait bien tout prévu. Tout lui semblait en ordre!!!

Ses pensées se mirent alors à vagabonder à gauche et à droite. Elle se remémora la dernière fois qu'elle avait vu le comte lors de son passage à Bergerac. Elle révisa la liste des invités.

Elle pensa à Flex qui serait présent, évidemment, qu'il serait là, lui qui aime bien se faire. Son écuyer et maire de Catillon lotx,était aussi sur la liste. Un léger sourire se dessina sur son visage en pensant à ce jeune homme si surprenant.

Altea et Ricco, ses amis du conseil, étaient aussi au nombre des invités. Quant à Shraphin, elle se demandait bien quelle entourloupette il avait bien pu imaginer pour se mériter cette invitation.

Savoir que certains de ses amis allaient être présents la rendait nerveuse....

Et kiefen, était-il aussi digne de confiance qu'il le laissait croire??

Arrivée *Chez Cupidon* elle fit arrêter les montures.

À travers la fenêtre de la chaumière, elle aperçu le couple qui se faisait des adieux enflammés.
Elle n'allait pas les brusquer tout de même. Surtout que............qui sait ce qui pourrait arriver.

Elle se remit alors à penser à ses propres amours. Il y a maintenant un moment que son coeur ne s'était pas emballé pour un homme. Et cette Foutue Brise qui lui avait pris celui qu'elle croyait lui être destiné. Jamais elle ne pourrait pardonner à cette boufiasse d'avoir détourné d'elle son amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:16

Ricco a écrit:
[sur la route entre Bergerac et Chateau]

Ricco avait été choisi avec Althéa comme représentant de la coopérative de Bergerac.
Il avait même été invité au château afin de participer à une fête que le comte organisait et de surcroit avec la seule personne qui pouvait l'accompagner : Althea !

Sur la route et pour égayer un peu la journée, Ricco entamait une chanson pour la belle qui le précédait.

Ma belle dame souveraine
Faites cesser ma grief dolour
Que j'endure pour vostre amour
Nuit et jour, dont j'ay très grande peine...


Il trainait un peu des pieds mais cela était probablement dû aux formes que la belle Al possédait surtout au niveau de sa chute de reins et qu'il admirait sans cesse.

Il sortit de ses songes érotiques quand Althea lui dit

Nous voici enfin en vue du château
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:16

Bavmorda62 a écrit:
[Chez Cupidon, Bergerac]

Bavmorda, après un baiser d'aurevoir fougueux à Glak, se tourna vers la fenêtre. Elle apperçut alors le major, à cheval, tenant une autre monture à ses cotés.

Ah, elle est déjà là...Je dois y aller mon amour. A bientot.

Bavmorda sortit alors la besace accrochée en bandoulière. Elle se mit devant Philisia et la salua militairement.

Je suis prête major, nous pouvons partir. Quel honneur de monter un de vos chevaux.

Bavmorda enfourcha alors le beau cheval.Elle fit signe alors à Glak en partant.

Je vous suis Major, je n'ai jamais eu la chance de me rendre au chateau.
Puis elle réfléchit:
Mais d'ailleurs pourquoi le major y a t elle été conviée?

En route, Bavmorda se rendit compte qu'elle avait oublié de prendre son épée...Il ne fallait surtout pas en faire part à Philisia...quel oubli pour une garde !
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:17

--Nestor_le_majordome a écrit:


Nestor attendait tel une statue de marbre sur le perron. Sa position était fixe et droite, l'élégance de sa posture était irréprochable comme toujours, même si parfois il en éprouvait quelques douleurs. Il scrutait l'entrée du domaine, surveillant la moindre personnalité qui s'annoncerait. Lorsque tout à coup il vit arriver un cavalier, seul, qui transportait avec lui, à dos de cheval quelques menus sacoches et affaires. Celles ci étaient fixés maladroitement par quelques cordelettes à ses épaules. Bien que les sacs ne devaient pas être trop lourds car ne contenant probablement que des vêtements, le pauvre homme semblait quelque peu submergé sous eux et sa posture sur le cheval avait tout l'air d'être incorfortable et approximative. Nestor s'empressa d'aider le nouveau venu.

Bonjour messire puis je connaitre votre identité?... Messire Lotx? ah oui... vous êtes le bienvenue... permettez moi de vous indiquer votre chambre ainsi que celle de votre maitre...

Hmmm... d'ailleurs sire Flex n'est pas avec vous?... oh je vois... et bien soit, voici le numéro de votre chambre au premier étage...

Veuillez bien m'excuser mais je dois vous demander si vous avez une arme, il est interdit d'en posséder au sein du château à l'exception du comte et de sire Flex en vertue de son rang... oh... je vois... fort bien messire.


Lotx semblait hésiter un instant. Il avait l'air quelque peu embarassé et souhaitait lui demander quelque chose. Au bout de quelques temps, il se lança. Le majordome qui s'attendait à ce genre de question lui rétorqua.

Je regrette messire, le comte ne reçoit personne jusqu'au dîner... non non non, il a été on ne peut plus clair à ce sujet "pas d'entretien avant la réception" vous devrez attendre ce soir.

Maintenant si vous voulez bien m'excuser je dois aller acceuillir les autres convives.


Et il s'inclina.

[hrp]Voilà vous pouvez encore faire quelques postes en guise d'introduction si vous le souhaitez, mais sachez qu'apres je lancerais le début du jeu proprement dit... donc vous ne devez pas raconter ce qui se passe apres votre arrivé... j'enchainerais avec la découverte du crime.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:18

Althea a écrit:
[ Périgueux, enfin ! ]

Ils venanient de franchir les remparts et déambulaient dans les ruelles en direction du château.
Peu de badauds circulaient, quelques manants croisés leur jetèrent un regard dubitatif. Althea ne les regarda pas, enfin si, du coin de l'oeil.
A ses côtés Ricco semblait avoir rapetissé depuis le matin, faut dire qu'il croulait sous les bagages car Althea était très, très coquette...elle avait donc emmené avec elle une bonne partie de sa garde-robe - et bien d'autres choses - et aviserait sur place de la tenue qu'elle porterait. Cela dépendrait de la concurrence. Ah, des robes, des fourrures, des bijoux...bientôt elle posséderait tout cela, et bien plus encore.
C'est sur un petit nuage qu'elle passa les portes du château et traversa la cour, nuage vite dissipé par la présence sur le perron d'un individu aussi figé et froid que les murs du château. Une pierre parmis les pierres.
Ne se laissant pas démonter pour si peu Althea signifia à Ricco d'un geste de la main de présenter les invitations et attendit nonchalamment que le Cerbère les laisse entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:18

Ricco a écrit:
[Entrée du Châteaux]
Ricco voyant Althea lui faire un geste afin qu'il présente leurs invitations au majordome qui attendait devant la porte, laissa tomber tous les baguages qu'il portait, ce qui fît sursauter à la fois Althea et Lotx qui venait d'entrer.

Mes valises Riccccoooooooo ! Fait donc attention ! Qu'est-ce qui te prend ?

Ben quoi ? Qu’est-ce que j'ai encore fait ?
Althea se frotta les tempes en souriant

C'est bon... dépêches-toi de présenter les invitations s'il te plait !

Ricco s'exécuta et le majordome leur indiqua leur chambre.


Dernière édition par Glakdatagul le Mer 15 Avr - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:19

Meline_deschain a écrit:
[arrivée au chateau de Perigueux]

Vicomtesse, nous arrivons en vue du chateau...

Méline sortit de son léger sommeil en souriant, ces quelques minutes de silence et sérénité lui avait fait grand bien, elle mit un peu d'ordre dans sa tenue, tandis que l'attelage entrait dans la cour du chateau.
Le brave Octave lui ouvrit la porte et l'aida à descendre.


Merci Octave, je vais aller me présenter moi même à l'entrée, vous pouvez vous rendre aux écuries puis ... Enfin depuis le temps vous connaissez les lieux n'est-ce pas...

Méline sourit au serviteur qui semblait heureux de retrouver le chateau et certains de ses amis qui y oeuvraient.
Elle se présenta à l'entrée :


Bonsoir, veuillez annoncer dame Méline Deschain, vicomtesse de Saint Julien du Lampon, je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 15 Avr - 20:20

Bavmorda62 a écrit:
Bavmorda62 arriva au côté de Philisia. Elle resta derrière celle-ci quand elle les annonça à l'entrée. Elle n'avait pas l'habitude de se trouver en de pareils lieux. Elle suivit Philisia qui avait l'air de mieux gérer ce genre de situation.

Je suis Philisia de Sevilla, Major et tribun de Bergerac. Voici le garde Bavmorda

Bavmorda salua le majordome de la tête en s'inclinant.

Elle contempla chaque recoin des pièces qu'elles traversèrent pour se rendre jusque la chambre que l'homme à l'entrée leur avait indiquée. Qu'est ce qu'elle aurait aimé que Glak soit présent pour voir cet endroit merveilleux où de grandes gens venaient régulièrement.

Le comte ne se comporterait sans doute pas de la même manière qu'en taverne où il voulait se lier au peuple. Il était ici chez lui, et n'avait rien à prouver à ses invités.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:48

Opale a écrit:
[Devant le Château]

Le carrosse ralentit son allure et on entendit la voix grave de Grimaud dire :
Nous sommes arrivés , Dame Opale.


D'un même geste, Opale et Lubna passèrent la tête par la portière.
Le château était là, imposant, et un homme était sur les marches. Il semblait attendre les visiteurs.
Opale avança vers l'homme .


Bonjour, veuillez informer Sa Grandeur Benduguesclin que Dame Opale de Lostanges, Dame de Sainte Alvère est arrivée, ainsi que Dame Lubna.



Déjà, Grimaud prenait les bagages des deux dames et s'approchait pour savoir où les déposer.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:50

--Nestor_le_majordome a écrit:
[Quelques heures plus tard. Tout le monde est arrivé, les invités sont en train de diner sans le comte.]

Kiefen a écrit:
Kiefen était sur le point de finaliser le rapport qu'il devait rendre, au plus tard, le lendemain matin. Cette tâche attribuée par le comte lui-même lui avait pris la majorité de son temps ces dernières semaines et le résultat parlerait de lui même dans les jours prochains.
Sa plume allait et venait sur le papier au rythme soutenu que lui imposait le poignet, laissant ça et là quelques tâches d'encre qui aurait eu un effet néfaste notable sur son travail si l'importance même de celui-ci n'était pas aussi importante. Le jeune conseiller du comte ne faisait donc guère attention aux ratures, la fatigue étant suffisante pour les excuser auprès du comte. Celle-ci avait, d'ailleurs, fini par le submergé et seule l'excitation que lui apportait le fruit de son travail le maintenait debout.
On frappa à sa porte. Il leva la tête, un sourcil, puis invita à entrer.

Son valet personnel fit son apparition. Sous le regard étonné de Kiefen, il s'inclina puis prit la parole sans qu'on l'y invita.


Bonsoir Sir Kiefen. Bien que vous n'étiez pas censé être au château ce soir, le comte a éxigé votre présence. Il vous demande de le rejoindre expressément avec votre rapport. Bonne soirée Sir.

Nouvelle courbette et le valet disparaissait derrière la porte qui se refermait. Quelques secondes passèrent, puis d'un bond, Kiefen se levait revêtait la plus belle veste à portée de main et fermait déjà la porte derrière lui.

La nuit venait de tomber. Son allure rapide l'avait mené le long du sentier qui courait, lui-même, le long des imposantes remparts du Castel. Lorsqu'il avait passé le grand portail, les écuyers s'affairaient encore auprès des montures des convives du comte.
Le repas avait certainement commencé. Kiefen était entré à l'intérieur de la demeure comtale par une porte destinée aux domestiques; ainsi il était arrivé dans son bureau sans avoir besoin de traverser le grand hall, la salle de réception et les autres endroits où un invité aurait pu l'apercevoir.

Il pouvait entendre depuis le couloir le brouhaha des discussions plus ou moins joyeuses des convives qui ripaillaient. C'est alors que Nestor le vit et vint à sa rencontre. Toujours avec son élégance ainsi que son sérieux habituels, celui-ci lui chuchota avec l'infinie délicatesse et avec le tact dont il savait faire preuve dans les situations tendues et quelque peu épineuses comme la présence du peu apprécié conseiller au sein de la réception même. Discrétement il lui dit:


Sa grandeur vous attendait, il veut vous voir tout de suite, je vais vous conduire à sa chambre.

Kiefen suivit le majordome à travers les escaliers et les couloirs de la demeure menant aux appatements du comte. Il connaissait bien les lieux et ne faisait plus guère attention aux différents portraits affichés sur les murs aussi bien qu'au luxe raffiné des dorures et sculptures qui parsemaient l'intérieur du château. Il était trop préocupé pour perdre son temps dans de tels contemplations. Il se laissa guidé par le majordome, qui, bien que le conseiller connaissait par coeur le chemin, ne voulait point qu'on néglige le protocole.

Nestor frappa à la porte... aucune réponse.


Seigneur? Votre conseiller Sire Kiefen est ici présent comme vous l'avez ordonné.

Pas de réponse. Kiefen prit alors la parole.

Votre grandeur, c'est moi! La porte est fermé, ouvrez là je vous prie... Votre Grandeur?... BEN!!!!

Le silence abyssale qui régnait en ces lieux fit peser une profonde angoisse dans le coeur du conseiller. Un frisson de peur et de crainte parcourut son dos. Il décida de ne pas perdre de temps et de défoncer la serrure de la porte. Apres quelques essaies il réussit finalement à pénétrer dans la chambre et il vit... l'horreur.

NOM DE DIEUX!!!

Il courrut alors vers l'extérieur du domaine, prévenir la maréchaussé. Le comte était mort.

[hrp]A toi Mug ^^[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurtre au château !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre au château !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Procès - Meurtre au Zoo - Director's Cut
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Forum château

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du Colombier :: Bibliothèque du domaine du Colombier :: Bibliothèque :: Divers :: Récits-
Sauter vers: