Domaine du Colombier

Domaine du Colombier - Forum non-officiel relatif au jeu Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Meurtre au château !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:51

Ricco a écrit:
Ricco était en bas en compagnie de quelques unes des convives quand il vit un homme courrir vers l'extérieur.

Bah... surement un valet qui cours car il manque quelque chos en cuisine !

Puis il continua a attendre que l'on passe à table car il avait grand faim.... euh plutot grand soif...
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:52

Mug a écrit:
Mug était tranquillement installé au bout de la grande table, près de la cheminée.
Un bon feu éclairé et chauffé la pièce. De temps en temps le bois éclatait et lançait des étincelles qui rebondissaient sur le sol en pierre.
Dehors tout était calme. La nuit était tombée doucement et tristement.
Mug pensait à sa compagne partie avec l'armée. Il ne savait où elle était ni quand elle allait revenir.

Alors qu'il allait découper, avec sa dague, un morceau de viande fumée et séchée dans sa cheminée, Mug entendit de grands bruits dans la cour et des éclats de voix. Parmi les voix des serviteurs qu'ils connaissaient bien, Mug perçu une voix forte qui le demandait.


Mug se leva et se dirigea vers la porte qui venait de s'ouvrir, un serviteur précédant un grand gaillard brun, annonça
Sir Kiefen désire vous parler!

Qu'il entre
Dit Mug d'une voix forte

Diantre, c'est une heure bien tardive pour visiter Messire Kiefen. Je suppose que la chose doit être d'importance pour venir me déranger à cette heure et en plein repas!

Sans se laisser démonter par cette invitation peu courtoise, Messire Kiefen, ayant repris son souffle, expliqua sans façon qu'il venait de trouver le Comte sans connaissance dans sa chambre et qu'il avait grand peur qu'il soit mort.

Eh bien! Mon ami nous voilà dans de beaux draps.
Quelle catastrophe! Qui est au courant de l'affaire? Pour l'instant, il n'est pas question que la moindre rumeur circule.
Sir Kiefen, menait moi au château, nous prendrons au passage mes gardes, en qui j'ai toute confiance. Ils ne sont pas de service mais ils seront capables d'assurer la sécurité au château. De plus ils savent tenir leur langue.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:52

Mug a écrit:
Mug arriva à la poterne du château accompagné de ses gardes.
A cette poterne, il laissa deux gardes en faction, avec l’ordre de ne laisser sortir personne du château, quelque soit son rang.

Puis guidé par Sir Kiefen, il arriva dans la chambre du Comte.
Sa Grandeur gisait dans son fauteuil, les bras ballants, les jambes allongées, manifestement sans connaissance.

Mug posa sa main le long du cou du Comte. Il ne ressentit aucun battement, le Comte ne respirait plus.

Il était bien mort, mais de quoi ?


Mug donna l’ordre de fermer les issues de la chambre du Comte afin que rien ne soit touché.
Il demanda à ce que l’on se prépare à disposer un garde à chaque porte de la pièce où se trouvaient les convives et il prit quelques parchemins et rédigea des courriers pour les conseillers du Comte.


Toujours accompagné de Kiefen, il pénétra dans la salle de réception. Tout la noble assemblée se trouvait attablée et devisait gaiement.
A l’apparition des gardes qui se postèrent devant les portes, les conversations s’arrêtèrent puis les regards se tournèrent vers Kiefen et Mug.


Kiefen s’avança et annonça la mort du Comte.
A ses mots, des exclamations de surprises fusèrent et certains convives se mirent debout.
Puis se tournant vers Mug, il dit :


Messire Mug et ses gardes sont venus constater la mort du Comte et Messire Mug voudrait vous poser quelques questions.

Devant le brouhaha et les exclamations, Mug prit rapidement la parole :
Gentes Dames et Messires, veuillez vous asseoir et garder votre calme. J’ai besoin de savoir ce que chacun a fait depuis son arrivée au château.

Il est hors de question que l’un de vous quitte le château et il en est de même pour vous Sir Kiefen.

Que le premier qui veut me parler me rejoigne dans la pièce à côté.

Mug sortit de la pièce et écrivit un petit mot à son ami Lord Conan Doyle, afin de le prévenir de cette tragédie et lui demandant de venir au plus vite au château. Il allait avoir besoin de sa science et de son expérience en matière criminelle.

Trouvant un fauteuil, il s’assit en bout d’une table et attendit le premier témoin amené par un des gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:54

--Sir_conan_doyle a écrit:


[Résidence de Sir Conan Doyle ^^] (bah quoi vous l'aurriez appelé Kévin?)

Comme l'aurait dit un célèbre aristocrate danois... Il y a quelque chose de pourrie en Périgord Angoumois. Intrigues, complots, conspirateurs et dévots y pullulaient comme la vermine au milieu du fumier.

Il était loin le temps où le lord s'extasiait aux somptueux paysages et panoramas qu'offraient les collines verdoyantes et les vallées sinueuses de cette splendide région de France. Il était d'autant plus ravie qu'il y avait trouvé refuge agréable suite à l'éxil forcé qu'on lui avait imposé. Il y avait été acceuilli par des amis, et s'en était fait de nouveaux. Tout se passait comme s'il avait toujours habité ici, bien qu'il soit de nationalité britannique.

Car il n'en fut pas toujours ainsi. Autrefois, il était un Lord de la cour royale d'Angleterre, petit proprétaire mais favori du roi. Par sa ruse et son intelligence, il s'était hissé au devant de la scène politique. Au service de sa majesté, son habilité et son astuce fut remarqué et honoré, le roi lui même le mandait secrétement pour obtenir ses conseils ou des solutions face à des situations particulierement épineuses et retords. Son incroyable esprit de déduction pouvait venir à bout de n'importe qu'elle énigme. Sa logique était son arme, terrifiante, efficace, brillante.

Pourtant ce fut celle ci qui le mena à sa perte. Un jour on avait fait appel à lui pour résoudre un crime particulierement problématique, un riche bourgeois avait été tué on ne sait comment alors qu'il était en présence de toute sa famille. A force d'investigations et de recherches, il réussit néanmoins à prouver que la femme de la victime était mis en cause. De même ses conclusions révélaient de manière irréfutable qu'un grand Lord qui convoitait la femme ainsi que la riche fortune de la victime était impliqué directement dans cet assassinat... Sir Conan le dénonca publiquement... mal lui en a prit ce jour là.

Car le criminel était aussi le neveu d'un puissant Duc. Celui-ci avait un grand sens de la famille si l'on peut dire. Par ses relations, le Duc fit bannir le lord impétueux et arrogant sous peine de mort. Ainsi dut il partir au Périgord Angoumois, où de vieilles connaissances l'attendait.

Ses talents y furent reconnus et employés. Il en fut heureux bien que ce ne soit pas la hauteur de ce qu'il avait connu en Angleterre. Le comte lui avait offert une rente confortable ainsi qu'une résidence coquette pour s'assurer qu'il ne manquait de rien. Parfois il faisait appel à lui, mais rien d'extravagant toutefois. Il aidait la maréchaussé de temps en temps, mais aucun défi ne s'était révélé à la hauteur de son intelligence... et il s'ennuyait à mourir.

Affalé sur son fauteuil, il lisait... ou du moins il faisait semblant car il était constamment plongé dans ses pensées. Pour se détendre, il dégustait et buvait maints produits qu'il faisait importer d'orient, une vieille habitude de lord, qui pesaient lourdement sur son budget. Il pensait aussi aux intrigues de la cour, l'atmosphere dans le comté était devenue étouffante dans le comté depuis quelques temps. Bien qu'il se tenait encore au courant, il avait pris ses distances avec ces affaires là. Cela le peinait fortement. Il regardait crépiter le feu de la cheminé... songeant avec nostalgie à ce qu'il était autrefois.

Quand tout à coup un homme entra en trombe sans même s'annoncer. Le lord en fut quelque peu outré. L'homme était trempé jusqu'aux os et était manifestement épuisé par sa course.


(accent britannique)
Allons que ce passe t'il? Est ce ainsi que l'on importune les lords à la maréchaussé?

Il avait remarqué au passage l'écusson distinctif de l'uniforme des forces de l'ordre. L'homme en fut surpris, et lui tendit un bout de papier.

Veuillez m'excuser seigneur, mais Messire Mug m'envoit vous quérir de toute urgence. Il dit que c'est très grave. Tenez il m'a donné ce message pour vous.

Le lord prit et lit le message. Il connaissait bien Mug, il travaillait souvent ensemble. Il fut abasourdi par la nouvelle qu'il venait d'apprendre. Il relit le message plusieurs fois afin d'être sûr d'avoir bien saisi.

Citation :
Seigneur Conan Doyle.

Je vous prie instamment de venir au plus vite au château de Périgueux. Il s'est passé une chose horrible. Le comte Ben du Guesclin vient de décéder et de toute évidence il s'agit là d'un meurtre. Je vous expliquerais tout en détail ici. En attendant venez maintenant!
Le comte organisait une réception ce soir. Je soupçonne l'un des invités d'être le meurtrier. Pour cela je les ait fait enfermer dans la salle de réception. Ils seront à vous.

P.S: Je compte sur votre discrétion, personne ne doit être au courant de cette affaire pour le moment.

Votre ami, Mug.

Bien... je prend mes affaires et je vous suit... Et il jeta dans le feu le message.

..............................................................................................................................................

[QUELQUES TEMPS PLUS TARDS, AU CHATEAU DU COMTE]

Le lord éxamina la scène du crime. Un triste spectacle que cela mais il était blasé. Pourtant il était si jeune et si beau... Le sang coulait de sa plaie béante et inondait le tapis. Il observa minutieusement chaque coin de la pièce. Si bien qu'elle était désormais gravé dans sa mémoire. De son côté Mug lui énumérait la liste des invités ainsi que leurs différents statuts, qu'il connaissait pour la plupart. Parfois il demandait des précisions sur certains, mais Mug n'en savait guère plus. Sir Conan regarda encore et encore la pièce. Comme à son habitude, il avait stipulé que personne ne devait toucher à rien avant qu'il en ait donner l'autorisation.

Alors? Avez vous trouvé quelque chose? Vous avez remarqué...Le lord le stoppa net.

Oui oui!!! j'ai vue tout ça... je réfléchis... Avez vous trouvé l'arme du crime?

Des soldats sont en train de fouiller dans le domaine, mais il est vaste et il est difficile de trouver quoique ce soit en pleine nuit... nous devrons attendre demain... en attendant il doivent surtout s'assurer que personne n'entre ni ne sort.

Hmmm... soit... je ne pourrais rien trouver de plus à présent, je dois interroger les convives.


Ils sont à vous milord!

Le lord descendit pour rejoindre la salle de réception. Des gardes étaient postés devant la porte et surveillaient les passants. D'autres soldats surveillaient les convives à l'intérieur de la grande salle de réception. Depuis le couloir, On pouvait entendre les protestations des personnes se trouvant enfermées sans la moindre explication. Le lord fit alors son entré, avec toute son assurance.

Mesdames Messieurs un peu de calme je vous prie. Je me présente je suis Lord Conan Doyle, je suis chargé de mener l'enquête.

Il observa les réactions de stupeur des invités.

Ah oui, je dois malheureusement vous révéler que notre bien aimé comte a été assassiné... Et je dirais même plus... qu'il est possible que le meurtrier se trouve parmi vous.

Les réactions des invités, pour certains tout du moins, furent indignés et violentes. Il les observa tous un par un.

Du calme je vous prie... je n'ai accusé personne... pas encore... mais vous comprendrez que pour les besoins de l'enquête, vous allez devoir chacun d'entre vous, à tout de rôle, répondre à mes questions.

Bien... Commencons... tout d'abord, vous allez me dire ce que vous avez fait cette aprés midi... je veux votre emploi du temps jusqu'à l'instant où vous êtes arrivés ici... allez y.


Ainsi il attendit les réponses de chacun... ainsi que de leurs éventuelles alibis.

[hrp]C'est parti!!![/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:55

Mug a écrit:
Mug après avoir reçu son ami et connaissant bien les habitudes d’enquêteur du Lord, il lui donna le maximum de renseignements qu’il avait pu recueillir.
Puis il l’accompagna à la salle de réception, se tenant en retrait et observant attentivement les réactions des convives au moindre propos de Conan Doyle.
Qui allait faire le premier pas ?
Maintenant qu’ils savaient que le coupable était parmi eux, on voyait les visages des convives s’assombrir et des regards lourds de soupçon se poser les uns sur les autres.
Manifestement Conan Doyle jubilait en son fort intérieur, même s’il ne laissait rien paraître.
Il y avait de fortes chances que dans peu de temps il aurait une idée du coupable potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:56

Bavmorda62 a écrit:
Bavmorda observait toutes les personnes présentes. L’ambiance était très pesante. Personne n’osait se regarder droit dans les yeux. Chacun s'observait pourtant évitant le regard de l’autre.

Personne ne semblait décidé à prendre la parole. Il fallait bien que quelqu’un prenne dans cette initiative. Ils n’allaient pas tous rester là, à attendre que quelqu’un le fasse.

Bavmorda but une grande gorgée d’un verre d’eau et se leva pour prendre la parole, la voix tremblante, elle commença, elle n’avait pas l’habitude de parler devant une telle assemblée et surtout en de pareils circonstances :

Je n’ai pas bougé de notre chambre...demandez donc à mon major, je rangeais nos affaires à toutes les deux dans la chambre que l’on nous a attribué. Je n’ai rencontré le comte qu’à une seule occasion lors de sa tournée dans le comté. Il était présent lors d’une soirée en taverne. Je n’avais rien contre lui, puisque je ne le connaissais pas...

Bavmorda reprit place sur la chaise. Tous l’observaient. Un grand silence régnait dans la salle.

Bavmorda, qui se faisait une joie de venir, en ce château aurait préféré à cet instant être restée auprès de son bienaimé. Elle s’en souviendrait de cette soirée mémorable. Elle espérait qu’elle pourrait vite rentrer chez elle, mais pour l’instant, Mug et ses gardes ne semblaient pas décidés à les laisser partir...

Elle tourna la tête vers l’enquêteur. Celui-ci réfléchissait, sans doute sur ce qu’elle venait de lui dire. Peut être allait il poser des questions supplémentaires. Bavmorda espérait que non, son tour était passé...elle se sentait très mal à l’aise.

Mais pourquoi suis-je ici et dans quoi je me suis encore fourrée... pensa t elle

Elle se tourna vers le Grand Précheur trucmachinchosiste, qui était à quelques places d'elle. Elle n'avait pas encore pu vraiment discuter avec lui ce soir. Ils pourraient reparler de cet événement particulier lors de leur rassemblement de beuverie et lui rappeler à quel point elle le respectait.

[HRP: Quelques modifications ont été apportées...]
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:56

Lubna a écrit:
Lubna attendit que Dame Bavmorda finisse de prendre la parole tout en dévisageant chaque personne présentent ; L’annonce du Lord l’avait brisé ! Elle scruta chaque visage un par un…les yeux baisser chacun ne disaient mots…Qui aurait pu assassiné le Comte ? Qui et pourquoi ?

Puis à son tour elle prit la parole,


Messire je suis venu au château avec mon amie Opale , le majordome nous a indiqué a chacune nos chambres.
Je me suis ainsi reposé du voyage puis me suis changé pour la soirée ; Enfin je suis venu directement dans la salle de réception.


Je connais bien notre Comte… Ben est un ami …etait une larme coula sur sa joue gauche elle prit un mouchoir et l’essuya un ami de longue date ; Certes ses derniers temps la voix de lubna était devenu triste d’un seul coup il sortait beaucoup moins, son emploie du temps était si chargé que je ne le voyais plus…J’étais si heureuse de le rencontrer ce soir…

Lubna repris sa place près de Meline… et lui chuchota... tous les deux... Ensemble......Incroyable! son mouchoir à la main elle essuya une dernière fois sa joue…
[hrp]
Quelques modifications ont été apportées[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:56

Lotx a écrit:
L'annonce était tombée comme un couperet.
En un éclair, le large sourire du garçon s'éclipsa dans une mine sombre, sur un air paniqué.
Le comte... mort... meurtrier... parmi eux...
Le plus jeune -et sans doute le plus impressionnable- des invités en tremblait.
Cillant constamment le regard, il cherchait déséspérément sur le visage de l'un ou l'autre des convives quelque chose de réconfortant... Un sourire... Une lueur dans le regard... Comme s'attendant à ce que tous éclatent de rire en hurlant "c'est une blaaaaaaaaague"...
Mais ce moment se fit attendre, trop attendre... Et l'espoir se dissipait au fur et à mesure que coulaient des larmes sur sa joue.
Il se rapprocha machinalement de Flex, cherchant la protection de son seigneur comme s'accrochant à une bouée...
Le meurtrier était présent, quelque part, caché derrière un masque de stupeur ou de compassion, et il pourrait frapper à nouveau... Lotx avait peur... vraiment peur...
Toujours tremblotant, il poussa un gros soupir lorsqu'on lui demanda son témoignage. C'est la gorge nouée et la voix étranglée par des sanglots et des reniflements qu'il leva les yeux en direction du lord...


Le... Le comte c'était quelqu'un d'bien... *snrf* ...J'le voyais pas tout le temps mais 'savez, on a partagé des trucs ensemble... -'fin surtout lui avec moua...pasqu'y prête sa mirabelle... LUI!-

Soupirant.


Mais bon... Comme y l'était très pris par son travail et tout et tout... ben... on s'voyait plus trop... Donc j'étais content de viendre... J'avais même préparé quelques bouteilles *snrf* comme au bon vieux temps.


Il s'essuya le nez d'un geste du bras laissant une trainée verte et visqueuse sur sa manche.

'Fin quand suis arrivé on m'a dit que s'tait pas possible tout d'suite... Donc je suis allé dans la chambre et j'ai compté les boute... 'Fin j'veux dire... J'ai gardé les p'tites affaires de mon seigneur comme tout bon escuyer...


Baissant la tête.

Messire... Suis qu'un ptit garçon moua... Jamais j'aurais pu tuer quelqu'un d'aussi fort que lui même si j'l'avais voulu... Et pis c'est tard ma môman va s'inquiéter... *soupir* Voudrais tellement que ma môman soit là moua...

Levant ses deux petits yeux humides

Siltoplait... Je voudrais rentrer chez moua... J'ai peur...
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:57

Opale a écrit:
Mais qu'est-ce que ça voulait dire ? On ne voyait pas le Comte et des gardes étaient là pour les empêcher de sortir de cette pièce . Oh, quel accueil ! Elle s'en rappelerait et n'hésiterait pas à faire part de son mécontentement à Ben dès qu'il serait là.
Et puis, soudain, un inconnu qui prend la parole...qui annonce l'inimaginable !

Opale crut que son coeur allait s'arrêter de battre. Le Comte ? Mort ? Assassiné ?
Soudain, elle se sentit blêmir, et ses jambes se dérobèrent. Heureusement, la chaise n'était pas loin, et elle eut le réflexe de s'asseoir avant de s'écrouler en public.
Le regard hagard, elle observa les visages qui l'entouraient, espérant qu'ils démentiraient l'odieux mensonge.
Mais non, rien ne vint. Tout était vrai.

Citation :
Et je dirais même plus... qu'il est possible que le meurtrier se trouve parmi vous.

Bigre ! Un meurtrier au château !
Alors , elle fit comme chaque convive, elle observa, scruta le moindre signe de culpabilité sur les visages . Qui aurait pu faire cela ? Qui en aurait eu le motif et le moyen ?
Opale ne connaissait pas tous les invités, alors elle se méfia de ceux-ci en premier.
Et puis, le Flex ne semblait pas très en verve. Lui, toujours si hautain et fier, il semblait avoir avalé sa langue. Pas son genre , ça ! Signe de peur ? Peur d'être démasqué ?

Mais pourquoi aurait-il voulu tuer le Comte ? Pour prendre sa place ? Humm, possible....
Flex n'était pas connu pour sa patience. Pourtant....difficile de l'imaginer dans le rôle de l'assassin de Ben. Difficile d'imaginer qui que ce soit d'ailleurs. Opale sentait arriver une de ses terribles migraines, petit souvenir de guerre qu'elle avait rapporter de Bretagne, suite à une blessure à la tête.

Des personnes prirent la parole.
Puis vint son tour.

Elle toussota pour éclaircir sa gorge, mais elle resta terriblement nouée.
Elle parla d'une voix blanche qu'elle reconnut à peine comme étant la sienne.


Je suis Dame Opale de Lostanges, Dame de Sainte Alvère.
Je suis ici, en tant qu'invitée de feu le Comte Benduguesclin. Un ami de longue date.


Silence, soupir

Je suis arrivée en compagnie de dame Lubna, ici présente. Nous vivons à Sarlat et avons partagé le trajet. Sitôt présentées au majordome, nous avons gagné nos chambres respectives.
J'ai pris un peu de repos, puis me suis préparée pour la soirée.


Légère hésitation avant d'enchaîner.

J'aimais beaucoup Ben....hum, je veux dire Sa Grandeur.

Elle esquissa un sourire, consciente que sa familiarité pouvait choquer.
Je suis désolée, mais pour moi, il sera toujours Ben. Je le connais depuis si longtemps....

Longue pause, les yeux dans le vague, puis elle se rappela qu'elle n'était pas seule. Elle massa sa tempe gauche et demanda :

Je peux retourner m'asseoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Ven 24 Avr - 22:57

Ricco a écrit:
Ricco failli lâcher son verre à l’annonce de la mort du comte mais il réussi à cacher son émotion.

Lorsque son tour fût venu, il alla trouver Messire Mug


Ben Moi, Mug.. Euh… Messire.. Enfin je dois t’appeler comment ici ?

Soupir, petite pause,

Enfin bref.. Je suis venu avec Al pour parler du projet de la coopérative à Sa Grandeur.
Donc voila… j’ai déposé mes affaires dans ma chambre et je suis descendu pour afin de boire un c… euh afin d’attendre Sa Grandeur pour le repas.

Dans la salle, je suis allé rejoindre la plus belle femme au monde et Phili !

Euh… pardon Mug ? C’est qui la plus belle femme au monde ?


Ricco se mit à rougir et sembla désemparé…

Ben euh… j’ai dis ça moi ? euh… oublie ça veut-tu ? je voulais dire que j’étais avec Al et Phili.

Puis Ricco alla vite se reservir un verre et et puis se rassoir.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:49

Althea a écrit:
Si Althea s'était fait une joie de goûter au faste et au festin elle devait désormais se résigner à mettre son mouchoir dessus.
L'esprit tout aussi irité que l'estomac elle écoutait les litanies et les justifications des autres convives tout en réprimant ses baillements.
La tirade de la dame à la poire l'avait pourtant bien amusée, son unique larme valait à elle seule une conférence.
Mais celle qui retenait son attention depuis le début de la soirée était dame Opale. Althea était certaine de ne jamais l'avoir rencontrée cependant son allure, ses gestes lui évoquaient quelque chose...Mais quoi ?
Occupée par ses pensées elle avait entendu d'une oreille distraite les babillages de Ricco et mis un temps à réaliser que son tour était venu de parler.
Elle se leva donc et prit la parole.


Je suis dame Althea, présidente de la coopérative de Bergerac. J'ai été invitée par feu le comte, paix à son âme, pour la raison énoncée par messire Ricco.
Sourire parfaitement triste en direction de Ricco.
Nous sommes arrivées en début de soirée. Je me suis directement rendue dans la chambre que l'on m'a désignée le temps de me rafraichir et de me changer, bon choisir mes atours m'a pris un peu de temps certes, avant de me joindre aux autres invités ici présents.
Je ne connaissais pas personnellement Sa Grandeur mais il ne pouvait qu'être un homme bon et dévoué à ses sujets pour avoir voulu instaurer une coopérative comtale à la portée de tous, sans autre benéfice que le bien-être de son peuple. Et cela aurait été pour nous, coopérative de Bergerac, un grand honneur.
Sa disparition est une perte immense pour notre comté.


Althea retourna s'asseoir, presque émue de son discours finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:50

Philisia a écrit:
Philisia était en compagnie de Altea et Ricco à discuter lorsqu'0n était venu annoncer le décès du comte.

Elle en eu le souffle coupé.

Non ce n'est pas possible....ce n'est pas ainsi que les choses devaient se passer. Pensa-t-elle.

Elle regardait à gauche à droite en scrutant les invités...aucune trace de lui. Il lui avait pourtant expressément fait une demande.

Cette annonce était si soudaine qu'elle se demandait s'il s'agissait d'une ruse quelqueconque....des changements au programme peut-être??

Philisia sentit qu'elle devait à son tour prendre la parole...elle s'éclaircit la voix, la gorge nouée par l'émotion et la tension du moment..

Désolée.....je.......je n'arrive pas à trouver les mots......je suis sous le choc de la nouvelle....comment cela a-t-il se produire alors que nous sommes tous là au château.

Elle scrutant les regards. Se ressaissant, elle reprit:

Je suis arrivée à cheval en compagnie du garde Bavmorda. Après avoir été accueillies par le majordome, nous avons été escortées jusqu'à notre chambre que nous partageons Bavmorda et moi. Le temps de se remettre du voyage et d'enfiler nos tenues de soirée.......nous nous sommes dirigées dans cette salle sans même avoir l'honneur de croiser notre comte.

Sans trop savoir ce que cela signifiait , elle se demandait bien à quoi consistait maintenant son rôle dans toute cette affaire.
Et si elle pouvait encore faire quelque chose...

Quelqu'un peut-il nous dire de quelle façon le comte est mort?
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:50

--Shraphin a écrit:
La question plana dans les airs. Chacun se regardait par-dessous, et déjà sous les larmes on découvrait les premiers froncements de sourcils. On se dévisageait.

Shraphin regarda autour de lui. Ne restaient plus que lui, Méline et Flex. Il regarda le prévôt puis sa rivale. Il renifla sèchement.


Le Comte est mort donc ? Et vous nous soupçonnez… Evidemment, il vous faut de suite accuser quelqu’un… Puisque vous nous avez sous la main, on est des victimes faciles. Bah, je n’ai pas peur de vous.

Je suis arrivé cet après midi et je suis monté dans ma chambre. Ce que je fais là ne vous regarde pas. Je suis donc arrivé puis j’ai décidé de descendre un peu dans le château. J’étais dans la salle d’exposition à admirer les tapisseries. QUOI ? Vous doutez que j’aie du goût ?


Il toisa tout le monde. Aux regards que lui lança Phili, il eut soudain honte de s’emporter ainsi. Mais c’était plus fort que lui. Ses regards, ses sous-entendus… de la part de ces gens…

Il se tourna vers Sir Conan Doyle et croisa ses bras sur sa poitrine.


Le comte est mort ? C’est bien triste, j’ai eu l’occasion de lui parler à plusieurs reprises. Mais je ne vais certainement pas pleurer. On lui trouvera un remplaçant, et vite.

A ses mots, il ne put s’empêcher de lancer un regard vers le prévôt.

Mais je n’ai rien fait, je vous le dis. J’étais en bas puis j’ai rejoint tout le monde ici. Avec la dame, là.

Il montra Lubna du menton. Puis il toisa le Sir.

D’autres questions ?

[hrp] modification suite mauvaise compréhension de la place du perso. Désolée.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:51

Meline_deschain a écrit:
Méline avait écouté chacun des invités se justifier, et pour la plupart exprimer un amour démesuré pour ce comte dont on apprenait l'assassinat à l'instant, un gout amer dans la bouche, tout cet étalage de bon sentiment lui donnait la nausée... Lorsque Lubna lui chuchota un propos quant à deux personnes ensemble, Méline ne comprit pas bien mais suivit son regard et haussa les épaules en signe d'ignorance...
Quand tout le monde eut fini, elle se demanda un instant si ne pas vénérer un homme signifiait forcément vouloir sa mort, puis un sourire désabusé se dessina sur ces lèvres, elle observa chacune des personnes présentes, souriant aux unes, fronçant les sourcils sur le comportement d'autres, puis s'approchant du Sir, elle se présenta.


Je me présente, je suis Méline Deschain, vicomtesse de Saint Julien de Lampon, baronne de Villebois... Que vous-dire de ma journée ? J'ai quitté mon domaine en fin de matinée délaissant mes enfants pour répondre à l'invitation du Comte Benduguesclin, sans vraiment connaître la raison exacte de cette dernière.
Une fois arrivée icelieu, j'ai déposé mes armes en mon carosse que mon bon Octave est allé garer en l'écurie, puis me suis présentée à l'entrée, le majordome m'a indiqué ma chambre que j'ai rejoint jusqu'à ce que la réception commence, lorsque je suis arrivée dans la salle, seule dame Philisia était présente si mes souvenirs sont bons.
Puis tout le monde est arrivé petit à petit et nous avons devisé un peu, n'attendant plus que le Comte afin de connaître le pourquoi de cette réception.


Grand silence.... Le saurons-nous jamais à présent... Sourire triste de la vicomtesse.

Quant à mes rapports avec le comte, ils étaient aussi cordiaux que peuvent l'être ceux de deux opposants politiques ayant un minimum de respect l'un pour l'autre, rien de plus. Je ne pourrai vous dire qu'il était un ami mais tout au moins que je ne le considérais pas comme un ennemi personnel. Enfin voilà tout ce que je puis vous dire pour le moment, mais si vous avez des questions plus précises à me poser je ne manquerai pas de vous répondre messire.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:51

Ricco a écrit:
Ricco regardait tout le monde dans la pièce !

Ben mince, on est avec du beau monde, ici !!! pensa-t-il ?

Puis il se mit à sourire, regarda une bouteille sur la table, elle lui faisait penser à celle...

Quelqu'un veut-il boire quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:52

Lubna a écrit:
Cette femme Althea qu elle ne connaissait point et qui la regardait d'un air suspect... Non elle ne connaissait rien ...elle ne savait pas au combien le Comte etait son ami de toujours... des courriers echangers lors de son absence.... des missives toujours la losrqu'elle lui semandait conseil...Elle se retourna vers Opale et lui chuchotta...Cette femmme est avide de pouvoir...regardes la....puis se rassit...Flex n avait toujours pas parlé ! pas temoigné....pourquoi?
Puis elle seretourna vers l homme qui avait l'air d'avoir soif...Et lui tendit un verre d'eau vers l homme un denomé Ricco....
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:52

Bavmorda62 a écrit:
Bavmorda observa la personne qui prit la parole juste après elle. Elle ne la connaissait pas. Elle ne connaissait pas les relations qui existait entre elle et le comte mais celle-ci semblait réellement touchée, peut être trop même..

Bavmorda aurait voulu se lever pour réconforter Lotx, elle était peinée de le voir ainsi. Elle se pencha dans sa direction en lui faisant un sourire en signe de réconfort. Il n’était pas convenable de se lever et d’aller le prendre dans ses bras, mais pourtant c’est ce dont elle avait envie.

Elle écouta une à une les personnes présentes. Une Dame nommée Opale Prit la parole. La dame semblait émue lorsqu'elle prit la parole, mais Bavmorda trouva bizarre les hésitations qu'elle avait...elle semblait ne pas dire tout cela de façon naturelle...

Puis se fut autour de Ricco de prendre la parole:
Il semblait fort détendu puisqu'il faisait de l'humour sans peut être s'en rendre compte.
Citation :
je suis allé rejoindre la plus belle femme au monde

Bavmorda fut surprise par cette phrase, elle ne pensait pas que Ricco pensait cela d'Althea...

Justement, c'était maintenant elle qui prenait la parole. Bavmorda écouta avec interet ce qu'Althea pouvait dire. Elle fut surprise par les paroles sur la coopérative. Althea n'avait pas si bien accueilli la nouvelle idée d'une coopérative comtale mais peut etre avait elle changé d'avis. Après tout, il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis.

Philisia prit la parole. La nouvelle de la mort du comte la rendait dans un état dans lequel bavmorda ne l'avait jamais vu.

Shraphin prit la parole. Bavmorda fut surprise par son arrogance mais après tout, elle ne le connaissait pas réellement. Pourquoii était il autant sur la défensive... Bavmorda assise aurpès de Philisia apperçut un regard particulier vers elle. Mais pourquoi ce changement de caractère quand leur regard se croisa...

Dame Meline prit la parole...elle en appris un peu plus sur elle mais difficile de juger des personnes que l'on croise pour la première fois dans de telles circonctances...

Bavmorda fut surprise de voir Ricco assez détendue pour boire un verre. Meme si Bavmorda n'était pas particulièrement touché par la mort du comte, elle était très tendue...Elle savait qu'elle n'aurait pas du s'en meler.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:53

Ricco a écrit:
voyant le verre d'eau tendu par Dame Lubna, Ricco sourit de plus belle...

Merci bien Dame Lubna, mais c'est du vin que je voulais !
Mais bon, de l'eau m'est peut-être plus conseillé dans des circonstances comme celles-ci.



Il prit le verre des mains de la Dame et le bu, regarda de nouveau l'assemblée en souriant, il dévisageait les hommes et ne posait pas son regard sur les femmes saut une évidement.

On ne vas pas continuer à se regarder en chien de faïence ! Je ne connaissais pas comte aussi bien que certains d'entre-vous, c'est vrai ! Je ne l'ai rencontré qu'une ou 2 fois. Ce n'est quand même pas moi, une petite gens, qui aurait pu faire quoi que ce soit au comte. Que du contraire, il m'avait invite pour parler de la coopérative et jamais je ne me serais énervé [/b](insistant sur énervé) [b] face à lui !

Ricco regarda le fond de son verre, et alla se servir du vin cette fois-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:53

Philisia a écrit:
Philisia était assise autour de la table avec tous les autres.....
Malgré l'alcool et la ripaille offerts devant elle, elle n'avait envie de rien....en fait, elle n'osait ni goûter ni ne toucher à rien.

Elle observait du coin de l'oeil l'effet que pourrait avoir sur Ricco l'eau et le vin qu'il consommait pour en détecter les effets. Elle aurait voulu le prévenir de se méfier mais il lui était impossible de le faire.

Au pire, elle pourrait réagir!!!

Il ne restait plus qu'à Flex à prendre la parole....et il n'avait pas l'air d'être pressé. Serait-il possible qu'il ait des choses à cacher, qu'il se cherche un alibi. Hummmmmm, ce dernier n'a jamais caché son désir devenir comte... Mais pourrait-il aller jusqu'à mettre au point un plan meurtrier.

L'atmosphére était lourde, tous s'observaient et attendaient que quelqu'un prenne les rênes de l'interrogatoire. Philisia se demandait si elle ne devait pas le faire puisque Sir Conan ne semblait pas tellement pressé de règler cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:54

--Sir_conan_doyle a écrit:


Le lord écouta attentivement ce que les convives lui répondaient. Il scrutait de son regard perçant les moindres travers de leurs personnalités, leurs moindres clignements d'oeils ou pincements de lèvres, le moindre signe révélateur d'une gêne voire d'une culpabilité inavouable. Ce fin observateur de la société pouvait trouver dans la moindre variation d'intonation de voix de quoi déceler un menteur. Le subtil tressaillement des mains et de l'expression du visage ou même la posture de la personne ainsi que son comportement était source pour lui d'informations précieuses et capitales dans ses enquêtes. Ce qui lui a valu la réputation fantasmagorique de savoir lire dans les pensées des gens. Même s'il n'osait l'admettre, ces élucubrations fantaisistes sur ses "pouvoirs" lui procuraient une relative fierté, bien qu'il aurait préféré être reconnue pour ses talents de logiciens.

Au fur et à mesure que les suspects parlaient, le Britannique avait du mal à effacer la trace que dessinait sur son visage vieillissant, le rictus moqueur et quelque peu ironique à l'écoute des diverses explications des invités. Pour être honnête, il avait du mal à ne pas s'exclaffer. Il connaissait la réputation de beaucoup de ces personnes, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était évident qu'ils n'avaient pas tous un amour profond pour feu sa grandeur.


Eh bien en vous écoutant, c'est à se demander si le cadavre que j'ai trouvé en haut était bien celui du comte... vous avez tous l'air de bien l'aimer, enfin pour la plupart, j'en reste coi. Tout cela me laisse véritablement perplexe...

Il prit une pause, comme pour réfléchir, mais toujours avec ce rictus ironique aux lèvres. Il se remémorait les différents alibis que lui donnaient les convives. Pas très convaincants, ni très originaux pour tout dire. Il fallait bien admettre qu'il y'en avait forcément qui mentaient ou bien qui ne disaient pas tout. Il jeta son regard en direction du prévôt et M.G. Flex qui n'avait encore rien dit. Peut être était il courroucé d'être enfermé avec les autres comme un vulgaire criminel, au mépris de son statut et de son rang? Cela était fort possible. En tout cas le Lord ne lui fit aucune réflexion, préférant attendre qu'il daigne donner sa version en temps voulu. Après tout, il lui suffisait d'interroger les autres pour connaitre son emploi du temps. C'est alors que Sir Conan Doyle se tourna vers dame Philisia.

Gente dame, je vais, je pense, répondre à vos légitimes interrogations. Le comte a été assassiné, ceci est indéniable. Mais ce qui va probablement vous surprendre c'est qu'il a été apparemment tué avec une lame... je dirais une assez longue épée... qui l'a transpercé de dos alors qu'il était assis dans son fauteuil. Le fer à traversé tout le dossier pour s'enfoncer dans la cage thoracique de la victime.

Je vois à vos regards que vous vous demandez comment... il est vrai que la puissance du geste indique très certainement que seul un homme fort a pu commettre un tel acte... mais le dossier est mou, remplie de plume avec seulement quelques morceaux de bois ainsi que des lanières en tissu pour soutenir le tout... je dirais qu'avec une certaine habileté à manier les armes... ou alors avec une fureur inouïe... allié avec un peu de chance... n'importe qui, y compris une femme, aurait pu tout à fait le tuer...

Toutefois je reconnais que ce comportement a pu difficilement passer inaperçu, compte tenue de la violence du coup...

Et donc, comme je le disais, me voilà désormais perplexe. Car à vos dires, vous vous trouviez tous proche du lieu du crime... ou du moins certains d'entre vous... et voilà qu'on assassine le comte sans que rien n'attire votre attention? Je doute que personne, même s'il n'était pas le meurtrier, ait pu ne pas remarquer quoi que ce soit. A moins bien sûr que ce meurtrier fusse la dernière personne à avoir quitté le premiér étage...

Cependant, il y'a un problème bien plus épineux à résoudre. Car en supposant que personne ne remarque absolument rien au moment du meurtre, il est étonnant que le meurtrier lui même ait pu accéder à la chambre du comte alors que celui avait coutume de n'ouvrir à personne me dit-on... Sans oublier que Messire Kiefen m'avait bien précisé que la porte se trouvait bel et bien fermé à clé au moment des faits...


Le Lord observa à nouveau les invités. Il n'hésitait pas à leur révéler des éléments de l'enquête afin de susciter en eux le doute et la méfiance. Il savait qu'il lui faudrait obtenir d'une manière ou d'une autre des révélations ou davantages d'indices pour faire avancer l'enquête. Peut être que ses paroles déclencheraient on ne sait quelles réactions parmi eux.

Bien... si vous avez d'autres éléments utiles à m'indiquer sachez que je reste à votre disposition. Vous rendriez un grand service à la justice et à votre comté

Il regarda encore une fois Flex qui ne disait toujours rien. Puis il se tourna vers Mug en chuchotant:

Avez vous trouvé l'arme du crime?

Non... je vous l'ai déjà dit, il fait trop sombre...

Bon tant pis, dîtes à vos hommes de chercher dans les chambres des invités... en particulier, trouvez moi les clés de la chambre du comte...
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:54

Lubna a écrit:
Lubna etait en pleine reflexion...Le comte assassiné avec une lame ...une assez longue épée.... Comment se faisait t'il???? personne des invités avaient le droit de porter une quelconque arme... enfin personne hormis Flex et le comte... Flex qui se taisait et n avait dit mot....

Lubna se resservit un verre d'eau et le buva d'un trait.... puis elle chuchota à Opale.....Non .... tu penses comme moi.... Lui????
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:55

Althea a écrit:
Althea était d'un naturel patient. Faut bien lorsqu'on veut arriver à ses fins, mais là la situation commencait à l'agacer prodigieusement.

Tout d'abord les messes basses de dame Lubna et ses amies, regards souvent tournés vers elle. La mégère aurait aussi bien pu la pointer du doigt que l'effet aurait été le même ! Althea se pinça les lèvres en un rictus moqueur. Voilà donc toute l'élegance d'une parvenue à la fortune imbibée de relents éthyliques, comme quoi richesse et savoir-vivre ne vont pas forcément de paire. Restait que son petit commerce nauséabond faisait de l'ombre à l'aura grandissante de Sa coopérative...mais même cela n'aurait bientôt plus d'importance : sa fortune était quasi faite.

Ensuite les interventions des invités : d'un ennui à mourir ! Ooops !
Seul messire Flex n'avait rien dit. A plusieurs reprises elle avait glissé un regard vers lui mais nulle expression ne trahissait ses pensées. Il était beau.

Et pour finir, la longue, interminable, fastidieuse litanie de l'enqueteur aux oreilles nouées sur la tête.
Mmm, une épée disait-il, comme c'était original !
Pourtant ce détail lui mis un doute : alors que pouvait bien signifier la scène qu'elle avait surpris tout-à-l'heure depuis sa fenêtre ? Cette silhouette sous la lune, son manège discret dans le jardin ? Et ce qu'Althea avait découvert au pied du chêne une fois l'ombre partie ? Non, elle ne pouvait s'être trompée.
Songeuse elle scrutait les visages. Lequel d'entre eux avait-elle aperçu ?

Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:56

Bavmorda62 a écrit:
Elle ne pouvait cesser de contempler ce petit homme si fragile aujourd'hui. Elle qui l'admirait tant pour la maîtrise de soi qu'il avait lors de leurs réunions trucmachinchosistes. Il ne fallait plus le faire pleurer...Pourquoi s'en prendre ainsi au Grand Prêcheur...Il fallait tout faire pour le laisser partir, s'enfuire.

Ne croyez vous pas que cet enfant n'a pas sa place ici? s'interrogea t elle à haute voix

Se tournant vers Althea, elle se souvint d'un parchemin particulier qu'elle avait découvert sur le bureau de celle-ci alors qu'elle la cherchait à travers toute la coopérative. Elle se tourna vers elle et discrétement lui dit:

dis Althea...je ne sais comment te demander ça...mais....le parchemin...c'était quoi?

Bavmorda aspirait que l'on retrouve les clefs de la chambre du comte...Les soupçons seraient alors levés. Et puis de toute façon pourquoi s'inquiètait elle, tous les soupçons se porteraient vers Flex, le seul^à être armé...pourquoi chercher plus loin

Pourquoi nous retenir encore...pensait elle.
Revenir en haut Aller en bas
Glakdatagul
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre au château !   Mer 6 Mai - 22:57

Ricco a écrit:
En entendant les paroles de Messire Doyle, Ricco se sentit soulagé...
Mais dans son esprit beaucoup de choses se heurtaient... Il pensa à ce qui s’était passé à partir du moment de son arrivée et le moment de l’annonce du meutre.

Quand il vint au salon, Phili et Al étaient déjà là puisqu’il avait les retrouver. Il semble que Bav était dans sa chambre mais il ne pourrait pas le prouver.

Il y avait aussi le cadeau, Aussi ‎Il voulait en avoir le cœur net. Ignorant les chuchotements autours de lui, il prit la parole de vive voix afin que tous l'entende.


Messire Doyle, vous dites que c'est une épée qui a tué Sa Grandeur mais en êtes-vous bien certain ?
Etes-vous sûr qu'il n'était pas mort avant ? Ce coup d'épée ne serait-il pas une mise en scène pour dissimuler le vrai meurtre.


Car j'ai beau regarder autour de moi... Faisant le tour de la table du regard ...Je ne vois personne ici présent avec une épée, à part Messire Flex mais bon il ne dit rien depuis qu'il est arrivé !

Et puis se retournant vers Bavmorda

Tu te demande si Lotx a bien sa place ici ? A ce que j’ai vu tout à l’heure, je pense que ce n’est plus un enfant…

Se tournant ensuite vers Lotx et lui souriant.


Il sait très bien de quoi je parle ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurtre au château !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre au château !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Procès - Meurtre au Zoo - Director's Cut
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Forum château

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine du Colombier :: Bibliothèque du domaine du Colombier :: Bibliothèque :: Divers :: Récits-
Sauter vers: